Mariage

Le Mariage ? Pour quoi faire ?

Les inscriptions auront lieu en janvier 2023 et clôtureront en avril 2023!

Nous désirons tous être heureux. Et nous sentons, plus ou moins confusément, que le bonheur est lié à l’amour.

Pourtant, on remarque autour de nous et même en nous, que ce n’est pas si simple d’aimer ! Nos sentiments passionnés peuvent s’affadir, notre enthousiasme se refroidir.  Et c’est normal ! Car l’amour n’est pas que sentiments, désirs, ressentis. Il est aussi décision d’aimer.

L’amour a besoin de la force de l’engagement,

  • qui est volonté explicite et formelle de passer au-dessus des obstacles que tout couple rencontre tôt ou tard sur son parcours.
  • qui est un moteur puissant qui pousse chaque conjoint à dépasser ses propres limites, à dépasser les limites de l’autre, pour retrouver ce que chacun a de meilleur et le faire fructifier.

Le vrai défi n’est pas de trouver l’amour mais de le faire grandir dans le temps.

Décider de se marier, c’est donc se permettre à soi-même de voir clair dans le but à atteindre en se donnant la confirmation que l’on est prêt à se lancer dans une aventure solide, plutôt qu’une amourette.

Les habitués de la montagne comprendront aisé­ment que, comme dans une cordée de haute altitude, le mariage permet d’aller plus loin et plus haut.

Les inscriptions auront lieu en janvier 2023 et clôtureront en avril 2023!

Le mariage chrétien

Les inscriptions auront lieu en janvier 2023 et clôtureront en avril 2023!

Dans le sacrement de mariage, c’est Dieu qui s’engage à nos côtés. Nous faisons ce que nous pouvons, mais notre amour, comme nous-mêmes, est imparfait. Comme dans les noces de Cana où les mariés sont tombés à court de vin, nous pouvons tomber à court d’enthousiasme !  La grâce du Seigneur, reçue dans le sacrement, vient nous aider, transformer ce manque de vin en vin nouveau, encore meilleur… Dieu nous apprend à aimer quand nous acceptons de reconnaître que, par nos seules forces, nous n’en sommes plus capables.

Le sacrement n’est pourtant pas un rite magique qui solutionnerait automatiquement tous les problèmes… Nous avons à collaborer, en ouvrant notre cœur à la grâce, en acceptant de nous rapprocher de Dieu par la prière et les sacrements, en acceptant que notre évolution vers un amour plus grand se fasse dans le temps.

On peut comparer le mariage à la création d’un jardin. Le sacrement, c’est un peu comme un puits, que le couple-jardinier a décidé de mettre au centre. Il est là, rempli d’eau, et n’attend qu’une chose : que nous venions y puiser l’eau qui nous permettra d’entretenir nos plates-bandes. Si nous n’y venons jamais, peut-être le jardin sera-t-il brûlé par le soleil, les épreuves, et finalement condamné à disparaître, malgré le puits, oublié…  

Si nous venons y puiser tous les jours, alors le jardin pourra rester magnifique, malgré quelques temps de gelée ou de soleil trop violent. Mais il persistera, et s’améliorera, au fil du temps et de nos efforts. La grâce de Dieu est fidèle, mais ne s’impose jamais.

Alors, pourquoi ne pas se marier, quand on veut aimer toute sa vie ?